Pollens congelés à l'état frais, propolis primeurs, gelées royales fraîches, miels bien-être...

Teinture mère de propolis : l'importance de l'alcool


Chez Pollenergie, nous portons une attention toute particulière à la qualité de nos processus de fabrication pour garantir à la fois des produits de la ruche riches en principes actifs, et respecter au mieux leur potentiel exceptionnel. De la récolte de la matière première au conditionnement final, chaque étape est soigneusement étudiée. La macération alcoolique de notre propolis de peuplier récoltée sur grilles n’échappe pas à cette règle !

Rôle de l'alcool dans les produits à base de propolis

La propolis de peuplier est issue de la résine sécrétée par les jeunes bourgeons pour se protéger des virus, des bactéries, des champignons, des moisissures et de l’humidité. Pour mener à bien cette mission de protection, cette substance végétale est dotée d’une richesse exceptionnelle en polyphénols et possède aussi des aptitudes hydrofuges. Elle est récoltée par les abeilles et ensuite amalgamée avec de la cire pour devenir la propolis.
Afin d’en extraire toute sa puissance protectrice, l’étape de macération alcoolique de la propolis est indispensable. Mais pas question de fermer les yeux sur la qualité de l’alcool utilisé et de porter seulement attention à son degré alcoolique et à sa mention BIO.
 
Nombre de fabricants ont pris l’habitude de considérer cet aspect de la préparation comme secondaire et sont négligents sur cet aspect. C'est pourtant l'alcool qui va mettre en lumière le caractère des plantes et des substances mises en œuvre dans la préparation.

UNE QUALITÉ TROP SOUVENT NÉGLIGÉE

La propolis de peuplier est issue de la résine sécrétée par les jeunes bourgeons pour se protéger des virus, des bactéries, des champignons, des moisissures et de l’humidité. Pour mener à bien cette mission de protection, cette substance végétale est dotée d’une richesse exceptionnelle en polyphénols et possède aussi des aptitudes hydrofuges. Elle est récoltée par les abeilles et ensuite amalgamée avec de la cire pour devenir la propolis.
La betterave est souvent utilisée pour l'élaboration de l'alcool neutre
Les matières premières sont mises à macérer dans de l'eau chaude pour en extraire les résidus de sucres fermentescibles (glucose/fructose). Le liquide est ensuite séparé des corps solides par filtration avant que la fermentation alcoolique ne soit lancée par adjonction de levures sèches. On obtient alors une sorte de "mélange hydroalcoolique" qui est débourbé puis stocké pour être distillé.
L'alcool d’origine industriel est souvent utilisé dans les teintures mère de propolis
Or, Il est évident qu’un alcool issu de la distillation d’un vin ou de fruits naturels sera beaucoup plus adéquat à transmettre et préserver la vie, les principes actifs des substances qu’un alcool d’origine industriel. Même si son degré est moindre comparé à l’alcool neutre, sa qualité énergétique est nettement supérieur et permettra d’obtenir une solution hydroalcoolique d’excellente qualité..
Le cognac Bio rentre dans le processus de fabrication de la teinture mère de propolis Aristée®
Pour ces raisons, Pollenergie a fait le choix du Cognac Bio titré à 65% vol. distillé. Il est issu de vignes des Charentes pour obtenir une extraction premium des polyphénols et une solution hydroalcoolique titrée à 55% vol. C’est la base de toute notre déclinaison de gamme.
En tant que consommateur, n’hésitez-pas à consulter attentivement la liste des ingrédients. Et si le titrage en alcool dans la dilution finale dépasse les 70-80 % vol, vous pouvez être certain(e) qu’il s’agit d’alcool neutre.