Pollens congelés à l'état frais, propolis primeurs, gelées royales fraîches, miels bien-être...

Allergies

ALLERGIES AU POLLEN : QUELS RISQUES ?


Nous prenons souvent conscience de l’existence du pollen parce qu’il provoque de désagréables réactions allergiques (rhinites allergiques, rhume des foins). Or, tous les pollens ne sont pas responsables de ces désagréments. Que ceux qui souffrent d’allergies saisonnières dues au pollen se rassurent, le pollen frais n’a rien à voir avec le pollen allergisant porté par le vent !

En matière d'allergie, tous les pollens ne se valent pas

Pollen de pissenlit, responsable d'allergies saisonnières
Tous les pollens ne font pas éternuer fort heureusement ! Pour évaluer leur potentiel allergisant, on prend en compte :
  • la nature des particules protéiques qu’ils libèrent
  • la taille du grain qui va d’autant plus s’immiscer loin dans les voies respiratoires qu’il est petit et léger
  • la quantité de pollen dans l’air.
Les espèces les plus fréquemment sources d’allergie sont celles dont le pollen est anémophile, c’est-à-dire transporté d’une plante à l’autre par le vent. Parmi les pollens très allergènes on trouve notamment le bouleau, le cyprès et l'ambroisie.
 
À l'opposé, ceux transportés par les insectes, les pollens dits  entomophiles sont gros, collants et s’accrochent par leurs aspérités aux poils des insectes. Emplis de substances énergétiques, ils contiennent 20% de protéines, 25 à 50% de sucres et pour le reste des lipides, des vitamines, des antioxydants, des fibres et des minéraux.
En pénétrant régulièrement dans l’organisme et en entrant en contact avec les muqueuses respiratoires de plus en plus fragilisées par la pollution atmosphérique (ozone, particules fines), les pollens anémophiles déclenchent une réaction hostile de notre système immunitaire. Cette réaction peut-être excessive. Elle génère alors une libération importante d’histamines pro-inflammatoires qui provoque rhinite, rhume des foins et même de l’asthme allergique.
 
Ces allergies saisonnières ne cessent de faire des victimes. On en dénombre 4 fois plus qu’il y a trente ans, soit pratiquement 20% de la population ! Elles ont des répercussions handicapantes au quotidien : perturbation du sommeil et de l’activité physique, fatigue, baisse de la performance scolaire ou professionnelle. L’impact sur la qualité de vie est un marqueur de leur sévérité.

Se mettre à l’abri des allergies grâce au pollen des abeilles !

Pour limiter l’impact de ces épisodes allergiques, il est important d’anticiper et de travailler son terrain avec les pollens frais Aristée !
Procédé breveté par Pollenergie pour conserver le pollen frais
Les pollens préservés à l’état frais ont de nombreux atouts. Leurs vitamines du groupe B, plus particulièrement la B3 (niacine) et la B2 (riboflavine) contribuent au fonctionnement normal des muqueuses et luttent contre le stress oxydatif des cellules, au même titre que leurs vitamines C et E. Cette dernière action est renforcée par les oligoéléments, naturellement présents en grande quantité dans les pollens congelés à l'état frais. Zinc, cuivre, sélénium, vitamines B9 et C contribuent également au bon fonctionnement du système immunitaire.
Des déséquilibres du microbiote intestinal, aussi appelés « dysbioses », ont été mis en cause dans les dysfonctionnements associés aux allergies. Cette relation forte entre microbiote intesti­nal et allergie suggère qu’une modulation de la flore instestinale par un apport spécifique en probiotiques pourrait contribuer à prévenir les allergies.  Les ferments lactiques du pollen frais contribuent ainsi à augmenter l’effet barrière et stimulent la sécrétion de mucus dans l’intestin où le système immunitaire concentre 70 % de ces effecteurs.
Cet ensemble d’effet limite l’entrée d’éléments pouvant réagir avec le système immunitaire, en complément de l’action immunomodulatrice des polyphénols du pollen.
Parmi nos pollens congelés à l'état frais, celui de ciste présente la plus grande quantité de ferments lactiques. Véritables alliés pour une flore intestinale équilibrée, ces "bonnes bactéries" appartiennent à la famille des lactobacilles. Ils possèdent une action "probiotique" qui enrichie notre microbiote lorsque l'on consomme du pollen frais.
Le pollen frais de ciste contribue également à consolider la muqueuse de l’intestin pour lutter contre la porosité intestinale. Les jonctions serrées des cellules de l’épithélium intestinal s’écartent et laissent passer de grosses molécules indésirables dans l’organisme, risquant entraîner de nombreux désordres : dérèglement immunitaire, problèmes ostéo-articulaires, inflammations, allergies. En apportant de la vitamine E et des caroténoïdes, le pollen de ciste participe à consolider ces jonctions favorisant une barrière sélective compétente.
Le pollen de ciste est le seul produit qui dynamise à la fois la muqueuse et la flore intestinales grâce à une synergie entre un système microbien complexe et un ensemble de micronutriments antioxydants. Le tout fonctionne parce que la microflore du pollen congelé et ses micronutriments sont "vivants" et préservés grâce à notre procédé breveté.
 
De plus, la fleur de ciste ladanifère, qui fleurit en mai-juin, est particulièrement pollinifère. Elle permet d’obtenir un pollen très monofloral, très homogène garantissant l’absence de pollens contaminants comme celui de graminées par exemple.

La propolis en prévention contre les allergies

Voici ce que préconise le Dr Claude Nonotte-Varly, médecin allergologue
Dr Claude Nonotte-Varly
"Les propolis ont des propriétés anti-inflammatoires importantes car, comme le montrent des études, certaines sont capables de rivaliser avec la cortisone. Les propolis sont des antioxydants puissants, les plus forts des produits de la ruche. Des publications rapportent que les propolis augmentent l’activité des enzymes de lutte contre l’oxydation, qu’elles diminuent les molécules du stress oxydatif et qu’elles diminuent les symptômes et l’inflammation.
 
Les propolis sont antiallergiques. La littérature montre qu’elles sont capables de bloquer l’action de certains médiateurs et l’activation de cellules clés de l’allergie par le biais de leurs polyphénols. Les propolis consommées en amont de la période d’allergie renforcent l’organisme de l’allergique ou de la personne sensible à la pollution pollinique pour être plus « solide » face à l’agression des pollens. Mais si la saison des pollens et des allergies est déjà engagée, les propolis permettent d’aider à être mieux quand on est mal ! Elles renforcent le corps et permettent de mieux lutter contre les symptômes en exerçant leurs propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et immunomodulatrices."
 
Extrait de l’article Rhume des Foins et Propolis – Revue Abeilles et fleurs n°774)
Pollenergie propose des propolis Aristée hautement concentrées en actifs grâce à des process de fabrication garantissant une teneur exceptionnelle en antioxydants. Selon de nombreuses études, celle issue du peuplier (aussi dénommée extra-forte) est la plus adaptée pour ses périodes de sensibilité saisonnière grâce à son potentiel anti-inflammatoire. 

Conseils pratiques

L’idéal serait de démarrer une cure préventive 3 semaines avant la période critique et de continuer la prise pendant toute la période critique.
NOTRE PROGRAMME
Cuillère de pollen frais Aristée®
1 cuillerée à soupe chaque jour de pollen de ciste au cours du petit-déjeuner, à mélanger dans une salade de fruits, du miel ou une compote pour une meilleure assimilation.
Gélules de propolis extra-forte peuplier Aristée®
2 gélules de propolis extra-forte par jour en préventif, jusqu’à 4 gélules en pleine période ou en équivalent sous forme liquide, 1 actidose de propolis extra forte sans alcool par jour (en prévention / préparation) et jusqu’à 2 actidoses par jour (en période critique). Pensez aussi à faire le plein de vitamine C et de quercétine !

Notre recette Apigourmande anti-rhume des foins

Le pudding de graines de chia au pomme et au kiwi & pollen de ciste Aristée !
40 gr de graines de chia
15 cl de lait végétal
1 cuillerée à soupe de miel de romarin (excellent cholagogue et cholérétique)
1 kiwi
1 pomme
1 cuillerée à soupe de pollen de ciste
Recette bowl au pollen frais anti-rhume des foins
1. Verser le lait dans un bol. Ajouter le miel puis les graines de chia et remuer le tout. Laisser reposer une nuit au frais.
2. Couper des tranches de kiwi et de pomme. Disposer les rondelles contre les parois d'un verre à la verticale et en couche alternée avec le pudding de chia.
3. Saupoudrez de pollen de ciste  et dégustez !
Sources : Revue Plantes & Santé n°145 et n°221 - Revue Rebelle Santé n°153 - Revue Santé Corps Esprit n°34 - Les trésors de la Ruche de Nathalie Cousin - Revue Abeilles & Fleurs n°774 et n°792
POLLEN FRAIS DE CISTE
En cas de fatigue persistante et/ou de troubles intestinaux. Également recommandé en phase préparatoire pour les sportifs professionnels ou amateurs. Barquette à conserver au congélateur dès réception. En savoir +
22,00 €
ACTIDOSES PROPOLIS EXTRA-FORTE DE PEUPLIER
Pour renforcer son immunité et se prévenir des agressions extérieures, l'actidose combine une action générale immunomodulatrice, à une action locale sur les affections de la sphère oto-rhino-laryngée.
22,00 €
ACTIDOSES PROPOLIS EXTRA-FORTE PEUPLIER SANS ALCOOL
Boîte de 20 actidoses de propolis en extrait hydrosoluble BIO. Pour toute personne souhaitant renforcer ses défenses naturelles, l'actidose combine des propriétés adaptogènes pour une harmonisation de la réponse immunitaire à une action locale contre les affections de la sphère oto-rhino-laryngée.
25,00 €
GÉLULES PROPOLIS EXTRA-FORTE DE PEUPLIER
Pour renforcer ses défenses naturelles pour surmonter les périodes sensibles ou en cas d'affaiblissement général. Également recommandées en phase de récupération pour les sportifs professionnels ou amateurs et avant un séjour dans un pays aux conditions de vie précaires. Pilulier de 40 gélules.
24,50 €
COMPTE-GOUTTES PROPOLIS EXTRA-FORTE DE PEUPLIER BIO
Pour renforcer son système immunitaire. Combine une action générale immuno-modulatrice à une action locale antiseptique. En savoir +
14,50 €