Vente en ligne de produits de la ruche
Mon panier

Le pollen de cerisier

1 - Son origine botanique
Le pollen provient de Prunus Cerasus sp. Le Cerisier acide, le Cerisier aigre ou Griottier acide (Prunus cerasus) est un arbre fruitier du genre Prunus, famille des Rosaceae. Il est cultivé pour ses fruits : les griottes. 



2 - Lieu et période de récolte
Notre pollen de cerisier est récolté en mars/avril dans les contreforts des Carpates (Roumanie), dans un écosystème riche et préservé. 

3 - Richesses nutritionnelles du pollen
Le pollen de cerisier BIO, en plus du socle nutritionnel commun à tous les pollens congelés à l'état frais (protéines, acides aminés essentiels, antioxydants, fibres, lactoferments, vitamines et minéraux), contient des micronutriments précieux. Ces derniers contribuent à réduire la fatigue, aide à retrouver tonus et vitalité avec un effet bénéfique sur l'épiderme et les cheveux. 

- Il est riche en vitamine C : impliquée dans le métabolisme du collagène (peau, os, cartilage, tissu conjonctif), dans la synthèse des catécholamines, dans le métabolisme des acides gras, le métabolisme du fer (augmentation de son absorption) et dans le métabolisme immunitaire. Cette vitamine contribue à limiter fatigue et asthénie.
- Il est riche en vitamines B2 et B3 : elles contribuent au maintien normal des cheveux et des ongles.
- Il est riche en Zinc : cet oligo-élément contribue au maintien normal de la peau.
- Il est riche en Vitamine B9 : appelée aussi folate, cette vitamine est très importante, particulièrement au moment de la conception et au début de la grossesse. Elle est un facteur clé de la division cellulaire et intervient sur le développement du système nerveux de l'embryon. 

Le pollen de cerisier BIO apporte des nutriments dynamisants et protecteurs de la peau, des cheveux et des ongles. Il est particulièrement adapté pour se ressourcer avec des effets bénéfiques sur l'éclat de la peau et la qualité des phanères. Il est également recommandé pour les femmes enceintes durant le 1er trimestre de grossesse.  

ZOOM SUR LE POLLEN DE CERISIER & QUALITÉ DE LA PEAU 

1 - Le ZINC : la beauté de l'intérieur
Cet oligo-élément est indispensable au bon fonctionnement des cellules de l'épiderme. Le zinc intervient dans plus de 200 réactions chimiques notamment dans la synthèse des protéines. Il agit sur la croissance, la respiration, le système endocrinien, l'immunité et l'inflammation. 

Pour la peau, le zinc est un allié indispensable ! Il favorise la cicatrisation, et intervient donc dans de nombreux problèmes de peau : psoriasis, infections de la peau (dermites). Son rôle face au problème d'acné par exemple est aujourd'hui bien démontré. Non seulement il interviendrait contre la bactérie responsable, mais il limiterait également la réaction inflammatoire, responsable des rougeurs et des irritations. 

Bien que le zinc soit présent dans de nombreux aliments : poisson, fruits de mer, viandes, œufs, céréales, légumes secs, les carences sont très répandues. En effet, la consommation de tabac, de café, de thé, d'alcool, la prise de diurétiques ainsi que le stress épuisent les réserves de zinc. En outre le raffinage de l'alimentation, en particulier des céréales, des pains et des pâtes réduit les teneurs en zinc de l'alimentation moderne. Une sécheresse cutanée, des problèmes d'acné avec une difficulté de cicatrisation, des ongles cassants, tachés ou dédoublés, et la chute des cheveux sont les principaux symptômes d'un manque de zinc. 

2 - Vitamines B2 & B3
La B2 pour la qualité des tissus
La vitamine B2 (riboflavine) : elle améliore la qualité des tissus cutanés. Personne ne devrait en manquer, car elle est présente dans de nombreux aliments. Toutefois, une étude a constaté un déficit chez 14 à 31 % des femmes. Une dermite séborrhéique (ailes du nez rouges, lèvres sèches) peut révéler un état de carence.

La B3 pour protéger la peau
La vitamine B3 (PP ou niacine) : elle protège la peau de la lumière et participe au métabolisme des lipides, des glucides et des protéines. Une peau sèche de mauvaise qualité (dermite avec rougeurs) peut traduire un déficit. Naturellement riche en Zinc, en vitamines B2 et B3, il contribue à préserver et améliorer la qualité de l'épiderme.




ZOOM SUR LE RÔLE DE LA VITAMINE B9 PENDANT LA GROSSESSE 
 
1 - La grossesse : un état exigeant sur le plan nutritionnel
Les recommandations destinées aux femmes enceintes reflètent bien l'augmentation des besoins en nutriments nécessaires au bon déroulement de la grossesse. Si une alimentation équilibrée est primordiale durant cette période, elle l'est aussi avant la conception et lors des premières semaines de gestation. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne les apports en vitamine B9. Celle-ci a un impact majeur au cours des premières semaines de grossesse, période durant laquelle la plupart des femmes ignorent pourtant encore qu'elles sont enceintes ! 

2 - Le rôle de la vitamine B9
La vitamine B9, également appelée acide folique ou folates, est un composé synthétisé par les plantes. L'organisme humain ne sait pas la fabriquer et doit donc la trouver dans l'alimentation. Son rôle est primordial. Elle agit sur la croissance et la division cellulaire et donc sur la synthèse des tissus. Elle participe également à la synthèse des cellules sanguines et nerveuses. 

Lors de la grossesse, le besoin en vitamines B9 est très nettement augmenté. Le risque de carence est réel. Il l'est d'autant plus si la femme attend des jumeaux, si les grossesses sont rapprochées et lors d'un allaitement prolongé. Les conséquences sur l'enfant sont différentes selon le stade de la grossesse, la sévérité de la carence et la sensibilité individuelle de la future mère. Cette carence est particulièrement redoutable durant les premières semaines de grossesse. Elle peut entraîner de graves malformations affectant le cerveau ou le système nerveux (spina bifida) chez certaines femmes prédisposées. 

3 - Apport de vitamine B9 par le pollen de cerisier
Les apports recommandés en folates sont de 300 μg par jour pour la population en général. Chez les femmes enceintes et celles qui allaitent, cet apport est nettement augmenté : il passe à 400 μg par jour. La couverture des apports recommandés est assurée par nos aliments. Ceux qui apportent le plus de vitamine B9, outre le pollen de cerisier, sont les légumes à feuilles vertes comme les épinards ou les salades.

On en trouve également dans la levure, le foie et le jaune d'œuf. La vitamine B9, comme d'autres vitamines, est très sensible à la chaleur : elle est en grande partie détruite lors de la cuisson. Le pollen de cerisier bio Aristée, préservé à l'état frais, contribue efficacement à cet apport journalier indispensable. En effet une cuillerée à soupe apporte en moyenne 372μg de vitamine B9, soit la quasi-totalité des besoins.

A noter : Les surdosages sont rarissimes et le seuil de risque est atteint pour des ingestions de plus de 5 mg par jour. Les principaux troubles décrits sont neurologiques. On a ainsi déterminé une limite de sécurité de 1mg par jour.   

4 – Bon à savoir !
En début de grossesse, la vitamine B9 favorise la nidation de l'œuf dans la paroi utérine. Pour les femmes souhaitant allaiter, cette vitamine favorise également une bonne lactation.   

Pour toute personne souhaitant, en cas de baisse de forme, se ressourcer et se libérer des marques de fatigue. Également recommandé pour les femmes souhaitant procréer et les femmes enceintes durant le 1er trimestre de grossesse.

Newsletter
Recevoir les offres et nouveautes par mail Je m'abonne
Je me désabonne
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel e-commerce